Le diplôme d’état d’éducateur de jeunes enfants : allégement et débouchés

diplome-eucateur-jeunes-enfants-image-320px

Classé Bac+3, le diplôme d’état d’éducateur de jeunes enfants permet à son titulaire de travailler dans des structures d’accueil de la petite enfance, pour ne citer que les crèches et les haltes-garderies. Il est accessible par plusieurs voies notamment la formation initiale, la formation professionnelle continue et la validation des acquis de l’expérience.

Qui peut préparer le diplôme ?

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Selon l’article 2 de l’Arrêté du 16 novembre 2005 relatif au diplôme d’Etat d’éducateur de jeunes enfants, les candidats remplissant les critères suivants peuvent se présenter aux épreuves d’admission :

  • les diplômés du baccalauréat ;
  • les titulaires d’un diplôme de niveau IV ;
  • les titulaires d’un diplôme d’État de l’univers du paramédical ;
  • les candidats ayant réussi l’examen de niveau selon le décret du 11 septembre 1995 ;
  • les détenteurs du diplôme professionnel d’auxiliaire de puériculture et du certificat d’aptitude professionnelle en petite enfance avec trois années d’expérience dans le domaine de la petite enfance.

Si vous disposez un de ces diplômes, vous pouvez participer au concours d’entrée. Vous pouvez accéder à l’école d’Éducateur de Jeune Enfant si et seulement si vous arrivez à décrochez au moins la moyenne.

Les épreuves d’admission

Les épreuves d’admission sont constituées de :

  • un examen écrit d’admissibilité permettant aux examinateurs de mesurer les capacités d’analyses et de synthèse de chaque candidat.
  • un examen oral d’admission permettant d’évaluer la motivation de chaque candidat pour exercer le métier d’éducateur de jeunes enfants.

Les candidats passeront quatre domaines de certification durant les épreuves qui s’effectuent en centre d’examen, dont :

  • la présentation et la soutenance d’un mémoire de positionnement ;
  • l’oral sur les techniques éducatives ;
  • l’examen écrit de communication professionnelle ;
  • l’examen écrit de note de synthèse.

Plus d’information sur le déroulement de l’examen sur ce site.

Les allègements

La durée de formation de certains candidats peut être raccourcie d’un tiers à deux tiers comme :

  • les détenteurs d’un diplôme de Bac+2 ;
  • les détenteurs de certificat d’aptitude aux tâches de moniteur-éducateur ;
  • les titulaires du diplôme d’État de technicien de l’intervention sociale et familiale ;
  • les détenteurs du diplôme professionnel d’auxiliaire de puériculture ;
  • les diplômés d’une licence ;
  • les détenteurs d’un diplôme universitaire de technologie ;
  • les détenteurs du diplôme d’État de puéricultrice ou d’infirmière.

Décrocher le diplôme par la VAE

Il est possible de décrocher le diplôme d’état d’éducateur de jeunes enfants par la validation des acquis de l’expérience. Les candidats par cette voie doivent disposer d’une expérience professionnelle d’au moins trois années. Les activités doivent être exercées durant les dix années précédant la candidature. Signalons que les domaines les plus considérés dans le cadre de cette VAE sont :

  • l’élaboration et la mise en œuvre de projet éducation des jeunes enfants ;
  • l’établissement de projet en collaboration avec les parents ;
  • la conception et conduite de projet éducatif dans une équipe professionnelle.

A noter que c’est au représentant de l’État de décider si la demande de VAE est recevable ou non.

Les débouchés pour les diplômés

Après trois années de formation, les nouveaux diplômés sont capables d’accueillir les jeunes enfants afin de leur procurer une éducation en relation avec leur famille. Ils sont ainsi connus comme des travailleurs sociaux spécialisés dans l’univers de la petite enfance. Leurs trois principaux rôles sont l’éducation, la prévention et la coordination. Ils s’engagent ainsi à assurer le développement intellectuel et affectif des petits enfants tout en organisant des activités assurant leur éveil.

Le diplôme d’état d’éducateur de jeunes enfants (DEEJE) témoigne les compétences de ses titulaires en matière d’accompagnement des petits enfants de 0 à 7 ans. Selon les études statistiques effectuées par le DREES (site officiel ici) en 1998, on compte près de 9 000 éducateurs de jeunes enfants. Ils se repartissent à travers plusieurs milieux en relation avec l’accueil et l’accompagnement des petits enfants comme :

  • le secteur social, dont les établissements recevant des enfants de moins de sept ans et les services d’aide à domicile ;
  • le secteur sanitaire ;
  • le domaine médico-social ;
  • les centres de loisir, de culture et d’animation ;
  • le secteur de l’éducation.
  • Documentation gratuite CAP Petite Enfance

Réagir à cet article :

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*
*